undefined

L'atavisme du chien le pousse à chasser les chats. Il semble d'ailleurs que ce soit le réflexe de fuite du félin qui l'incite à le courser, et non la présence de l'adversaire. Il suffit, en effet, que le chat se rebiffe et vienne attaquer le chien pour que ce dernier reste tout décontenancé.

Apprendre à son chien à ne pas courir après les autres animaux

L'obtention du rappel parfait permet, le plus souvent, d'éviter les cavalcades avec les chats, mais très souvent le plaisir de la poursuite atteint le chien bien avant l'âge du dressage.

Si vous désirez que le chien vive en bonne intelligence avec le chat de la maison, il faut faire les présentations dès l'arrivée du chiot et même les laisser un moment dans la même Pièce, très Vite, ils viendront se flairer et parviendront à se supporter.

Dans le meilleur des cas, ils partageront leur panier, voire même leur gamelle. En général, élever chat et chien en même temps ne pose pas de problème. Ceci n'empêchera pas éventuellement votre chien de pourchasser les autres chats du quartier.

Pour lui faire passer cette marne, il faut travailler en laisse ou mieux à la longe.

Arrangez-vous pour qu'un chat soit dans les parages. Dès que le chiot se prépare à bondir à sa poursuite, vous tirez violemment sur la laisse (pour les gros chiens, un collier étrangleur est nécessaire) en criant : « non ! » et ramenez le chien au pied. La sensation désagréable de traction sur son cou l'incitera très vite à oublier ce sport passionnant.

La technique est similaire pour les chiens qui font des ravages dans les poulaillers ou les troupeaux.

Recommandation

La meilleure expérience, qui puisse freiner les envies de « jouer à chat » chez le chien, consiste à le mettre en présence d'un matou vigoureux ne s'en laissant pas compter. Quelques bons coups de griffes sur le museau constitueront un remède fort efficace contre cette manie. Méfiez-vous tout de même que l'incident ne dégénère pas, certains chats ayant tendance à s'attaquer aux yeux de leur adversaire.