Il accompagne le plus souvent le « assis » et le « couché ». Lorsque l'animal se trouve dans ces positions précises, il est Intéressant de lui commander de ne pas bouger. Ceci peut bien souvent éviter un accident avec les chiens de garde très mordants, ou avec les chiens « feu follet » qui se promènent en ville et n'ont aucune peur des autos.

Le « pas bouger » est indispensable pour pouvoir poursuivre le dressage. C'est un des ordres de base les plus importants qui demande une grande patience et beaucoup de fermeté.

undefined

Technique d'apprentissage 

La meilleure solution consiste à exécuter l'exercice en position « assis ». Tenez la laisse dans la main gauche et commencez à vous écarter du chien en lui intimant : « pas bouger ! ». Accompagnez l'ordre d'un geste précis. Avancez la main droite vers le chien, mam en avant, en étendant le bras. Logiquement, le chien va n'avoir qu'une envie : revenir se blottir dans vos jambes.

Dès qu'il fait mine de se lever, vous lancez un « non ! » bruyant et ferme et avancez la main comme une menace. Répétez l'ordre « pas bouger » et continuez à vous écarter Jusqu'à ce que la laisse soit tendue (sans qu'elle lui tire sur le cou, sinon le chien croira que vous le tirez vers vous).

En cas de réussite, complimentez l'animal, et au début, ne le laissez pas longtemps immobile.

L'exercice se complique petit à petit par des mouvements autour du chien (toujours tenu en laisse), jusqu'à ce que vous arriviez à lui tourner complètement autour sans qu'il se lève.

Le plus difficile, c'est le passage derrière, lorsque l'animal ne vous voit plus. N'omettez surtout pas cette étape, elle est très importante par la suite (l'idéal étant d'obtenir un chien qui reste dans un endroit précis, même s'il ne voit plus son maître).

Lorsque l'acquis du « pas bouger » vous semblera parfait, sophistiquez le travail en libérant le chien de la laisse. Mais mieux vaut aussi que le rappel soit assuré avant d'entamer cette étape du dressage.

Notre conseil 

Le « pas bouger » est trop important pour être négligé. Ne le considérez jamais comme définitivement acquis et travaillez-le très souvent. La meilleure méthode consiste à opérer sans laisse en vous éloignant de plus en plus loin du chien.

Mais surtout, n'oubliez pas de toujours revenir vers lui, il faut que cet ordre soit pour l'animal une certitude d'une absence passagère. Ne permettez jamais à quiconque de vous remplacer en cours d'exercice, le chien vous fait plaisir en respectant vos ordres, il n'est pas forcément disposé à obéir à n'importe qui.