undefined

C'est un point assez épineux qui peut soulever nombre de controverses. Un chien ne devrait pas, en théorie, être laissé seul. Alors qu'un chat, un lapin, des poissons, des oiseaux supportent parfaitement l'absence du maître, le chien est si proche de l'humain, si attaché à son « Dieu », qu'il peut manifester des troubles graves à cause de la solitude.

Et pourtant, une vie active, un travail prenant sont le lot de la plupart des gens, et il n'est pas concevable que le chien reste, exclusivement, le compagnon des femmes au foyer, des chômeurs ou des retraités. Il est donc nécessaire de conduire le chien à une éducation progressive à la solitude.

Une différence entre les races de chiens

Sachez aussi qu'il existe des races supportant beaucoup mieux cet état de fait. C'est le cas des bergers et chiens de garde (s'ils sont laissés en plein air avec suffisamment d'espace) et des nordiques notamment. Notez aussi que la solitude est d'autant plus difficile à supporter pour le chien qu'il est naturellement un animal social. Il suffit bien souvent d'avoir un couple pour que tous les problèmes d'absence du maître se résolvent comme par enchantement, mais c'est une charge en plus.

L'apprentissage de la solitude

De toute manière il s'agira forcément d'un procédé empirique, l'accoutumance à la solitude ne pouvant se faire de gaîté de cœur.

Il faut agir progressivement, en commençant par une absence de quelques minutes seulement, puis en allongeant progressivement vos sorties, Beaucoup de scientifiques pensent que le chien n'a pas la notion du temps. Cela reste quand même assez contestable.

Un climat de confiance doit s'instaurer de manière que le chien soit certain du retour de son maître. Ce retour doit faire partie de sa préoccupation première pendant l'attente. Il est donc nécessaire que, à chaque retrouvaille, vous preniez le temps de caresser le chien, de jouer avec lui, de lui parler, et de laisser déborder sa joie.

Il est indispensable que le chien seul dispose de tous ses objets familiers et même, si possible, d'un vêtement ou un morceau de tissu Imprégné de votre odeur. Cela a un effet calmant sur lui, et sert de garantie pour votre retour.

Il serait souhaitable que le chien ne reste jamais seul à longueur de temps, mais que les absences ne soient que passagères et exceptionnelles. En aucun cas, ne laissez seul un chiot, il ne supporte pas la solitude.

Même si, en apparence, il ne semble pas traumatisé, ces absences auront une action sur son comportement futur. Pour les personnes très actives, la solution semble être la garde de l'animal par une personne de confiance qu'il connaîtra. Mais avant d'acquérir un chien, analysez la situation bien clairement, car il vaut mieux vous en passer que d'en faire un malheureux.