undefined

Vu son tempérament extrêmement sensible, et sa fragilité sentimentale, le chien est fréquemment amené à manifester un comportement jaloux. C'est le cas systématique lors de l'arrivée d'un autre chien dans le foyer, mais aussi à la naissance d'un enfant, etc. Dans certains cas, la jalousie peut être plus complexe et se rapporter à vos amis, vos connaissances, voire les autres personnes du foyer. C'est dû à un tempérament tyrannique.

Le chien ne supportant pas de vous partager, il risque d'aller jusqu'à mordre les personnes qu'il considère comme vous accaparant injustement.

Chez certains sujets, on constate une déprime, une perte de goût pour la nourriture, ou une simulation de la maladie (simplement pour qu'ils captent mieux votre attention).

Revoir son éducation

Il n'y a pas de véritable dressage pour corriger ce tempérament jaloux. L'important est d'accorder une attention maximum au chien, de le faire participer à vos joies et à vos jeux, et d'essayer de l'intégrer au mieux dans le cadre familial (faites-le jouer avec les enfants, emmenez-le en vacances, en pique-nique, évitez-lui la solitude, faites-vous accompagner de votre conjoint lors de la balade quotidienne etc.). En fait, mettez-le en confiance, montrez-lui que la présence des autres ne vous empêche pas de l'aimer, etc. Évitez absolument les mouvements d'humeur sans objet, les brimades, etc.

La présence d'un enfant

Si vous avez un enfant, montrez-le immédiatement au chien et caressez-le en lui montrant, il serait bien surprenant que l'animal ne frétille pas de la queue et n'accorde pas immédiatement son amour au « petit d'homme ».

Faites toujours participer le chien à vos réunions et réceptions, et ne le laissez pas à l'écart, c'est la meilleure solution pour éviter la jalousie.