C'est un dressage délicat, mais ô combien important, qui est destiné à éviter tous les risques de divagation et d'accidents que peut encourir le chien dans une vie urbaine ou rurale. A la ville, le danger vient de la circulation et du dédale des rues où l'animal peut se perdre : à la campagne, c'est l'espace lui-même qui est redoutable.

Pensez que le rappel est l'étape indispensable à la suite du dressage pour tous les chiens de garde et de défense que vous désirez faire mordre. En effet, ce n'est pas la bonne attaque qui importe, mais la possibilité de faire cesser le chien au moment opportun.

undefined

Technique d'apprentissage

Contrairement au « viens » qui est une commande « sur mesure », partant d'une position Imposée, le rappel doit pouvoir s'appliquer dans toutes les circonstances, et notamment la complète liberté du chien.

Le meilleur commandement est « au pied ! ». Vous pouvez aussi utiliser : « ICI ».

La technique s'apparente au « viens », mais vous devez utiliser une grande laisse de 5 à 10 mètres (ou une laisse à déroulement automatique qui peut être assez pratique pour cet exercice).

Laissez le chien se balader à sa guise, en lui offrant une sensation de liberté (laisse aussi lâche que possible). Quand il semble calme et détendu, criez son nom avec « au pied ! »

Il serait miraculeux que votre compagnon réponde au doigt et à l'œil (bien qu'avec certaines races très disciplinées comme le Dobermann ou le Berger Allemand, cela puisse se produire). Dans ce cas, tirez Immédiatement sur la laisse pour faire venir l'animal a vous et réitérez l'ordre « au pied !

Montrez une colère excessive, et terminez pas un « pas bouger ! Répétez l'exercice de nombreuses fois avant que le rappel ne devienne automatique.

C'est certainement l'ordre qui exige le plus de constance et de persévérance. Au besoin, faites-vous aider par un dresseur professionnel.

Notre conseil 

Vous pouvez aussi utiliser une autre méthode qui a fait ses preuves, tout en manquant cependant de rigueur. Elle s'adapte surtout bien aux jeunes chiens un peu fous-fous et distraits.

Laissez gambader le chien, puis, lorsqu'il n'est pas trop attiré par son environnement, lancez le « viens ! » et partez en courant dans la direction opposée où se trouve l'animal. Par Jeu, mais aussi par fidélité, il va vous rejoindre à toute vitesse. Vous pouvez aussi tabler sur l'angoisse de la solitude et vous cacher.

Lorsque le chien s'apercevra que vous avez disparu (ne le quittez pas des yeux), lancez un « au pied ! » retentissant et apparaissez. Généralement, il se précipitera vers vous.