undefined

Après avoir passé du bon temps avec votre chien dans les plages sous les bois, l’idée d’en avoir un deuxième vous obsède. Ce n’est pas de la mathématique, posez-vous les bonnes questions. Est-ce pour tenir compagnie à votre premier ou une simple occasion de peupler la case de votre fidèle ami.

Posez-vous les vraies questions !

Au moment de faire venir votre nouvel ami. Il faudra bien se trotter la tête. Votre choix est motivé par le caractère inadapté du premier. Peut-être vous vous trompez. Le premier a surement beaucoup souffert de votre agenda trop chargé. Avant d’engager un deuxième penser à emménager plus de temps pour lui. Si avec un seul chien le temps vous fait défaut ; il ne faut pas faire souffrir un autre.

Malgré tout on peut se poser des questions liées au caractère de notre cher ami. Négliger pas que les chiens reprennent les habitudes de leurs voisins de case. Il se peut qu’en remmenant un autre bien docile que le premier lui fasse changer ses bonnes habitudes.

Le moteur du jeu pour que les deux s’entendent sachez-le ; c’est le propriétaire lui-même. Une relation de confiance doit être établie entre le propriétaire et les chiens surtout le premier. Faire comprendre au premier que vous l’aimez toujours, qu’une compagnie de plus doit être comme un brin d’attention à son endroit.

Pour le deuxième, l’affection est aussi nécessaire pour ne pas se sentir isolé. Les chiens ne sont pas comme les hommes. Ils ont toujours besoin d’être assistés, orientés et épaulés pour avoir la conduite souhaitée.

Vous avez consacré beaucoup de temps au premier chien, il en faudra de même voir plus pour le deuxième. Un bon conseil : emménager du temps pour chaque chien pour les aider à s’entendre. Chaque chien a ses atouts. Pour le chien qui aime courir par exemple faire du sport avec lui sans la présence de l’autre et l’apprécier et le motiver. Pour un autre qui aime jouer au saut ; trouver lui un ballon et organiser les occasions pour les pratiquer avec lui.

Chacun des deux devra bénéficier d’une attention toute particulière en fonction de ses orientations et sensibilités. Les deux n’auront pas de peines à partager l’amour de leur propriétaire.

Au moment de choisir votre deuxième. Un temps d’observation est toujours nécessaire pour voir quel serait le chien adapté. Peut-être le chien est familier avec son compagnon de chien du quartier. Ce serait bien de choisir une race proche ou un autre ayant les mêmes attitudes que votre fidèle ami. Il est souvent dit que les grands chiens s’entendent rarement avec les chiots.

La bonne idée serait de trouver un chien adulte pour faciliter l’intégration. Il serait bon en premier lieu avant l’adoption d’organiser une rencontre avec les deux futurs voisins. C’est une occasion de découverte pour les deux amis mais capitale. Car il vous renseignera sur l’éducation de la deuxième et de la capacité du premier à s’adapter au changement. Entre les deux ce ne sera qu’une question de temps et d’investissement personnel.